Comment prendre soin de son cerveau ?

Avec le poids de l’âge, on n’est plus à l’abri des troubles de la mémoire qui se font de plus en plus fréquents. Généralement pour les séniors, les troubles de la mémoire constituent un réel fardeau qui les empêche d’avoir une vie sociale épanouie et représentent un handicap à leur insertion dans la vie. En effet, à la différence des jeunes, les cellules cérébrales des séniors se régénèrent de moins en moins efficacement. Il est donc essentiel de prendre soin de ses fonctions cognitives et de sa mémoire afin de freiner le vieillissement des neurones. Mais, comment prendre soin de ses capacités cognitives et de la mémoire lorsqu’on prend de l’âge ?

L’âge et la mémoire

Il est clair que lorsque nous vieillissons, nos cellules aussi prennent de l’âge. Particulièrement, les cellules cérébrales ont plus de mal à se régénérer efficacement, ce qui représente un handicap pour les personnes âgées, surtout en ce qui concerne la qualité de leur vie et leur rapport avec la société. En effet, il est plus difficile au cerveau d’une personne d’âge avancé de traiter les informations avec assiduité.

De multiples facteurs peuvent expliquer cet état de choses, à savoir :

  • La qualité du sommeil : le sommeil chez les séniors est perturbé. De ce fait, la mémoire est dégradée ;
  • Le stress et la pression : ce sont là deux causes importantes de blocage pour la mémoire ;
  • Etc.

Notons que la détérioration des capacités cognitives touche essentiellement deux zones de la mémorisation : l’encodage et la récupération. Heureusement, il existe des moyens efficaces pour limiter le déclin et prendre soin de ses capacités cognitives et de sa mémoire. Pour maintenir la santé mentale chez les personnes âgées, il est primordial de les faire suivre par des professionnels de la santé, à l’instar des équipes de la Clinique suisse par exemple.

Mangez de façon saine

De nombreuses études ont prouvé qu’il existe un lien entre la santé du cerveau et la qualité de notre alimentation. Pour maintenir un cerveau en pleine forme, il est recommandé de privilégier les aliments riches en antioxydants qui ont un grand avantage sur les neurones. Les personnes âgées doivent également privilégier les oméga 3, car ils apportent de nombreux bienfaits sur le plan cérébral. Ils participent à l’optimisation de l’apprentissage et la mémoire, et contribuent à prévenir les troubles mentaux tels que la dépression, la démence, les troubles bipolaires ou la dyslexie.

Il existe des aliments qui possèderaient à eux seuls des propriétaires contre les troubles de mémoire comme le ginko biloba, le jus d’orange, le ginseng, le thé vert ou le curcuma.

Faites des exercices

Tout âge est propice à l’apprentissage et particulièrement pour les personnes âgées, le fait de faire travailler le cerveau leur permet de rester jeunes. Pour les séniors, il leur faut faire travailler leur méninge à travers divers exercices comme les mots croisés, les échecs, etc.

Par ailleurs, l’exercice physique permet d’accélérer l’afflux sanguin et l’apport d’oxygène. La pratique du sport est donc essentielle pour libérer des endorphines (qui ont des effets anxiolytiques et antalgiques) afin de freiner le vieillissement du cerveau.