woman practicing yoga

Choisir sa mutuelle lors d’un départ à la retraite

Un départ à la retraite implique souvent de nombreux changements de situation et notamment en matière de santé. En effet, même si cet événement est signe de détente et bien-être, il est indispensable de penser au prolongement de votre couverture santé. Cela vous permettra d’éviter les mauvaises surprises en cas de dépenses de santé imprévues : hospitalisations, la pose d’implants dentaire, etc.

D’actif à senior : ce qui change à la retraite

Un futur retraité doit anticiper la transition lors du passage au statut d’actif à celui de senior. Les dépenses de santé augmentent avec l’âge et en fonction de votre situation (si vous avez des enfants par exemple).

infographie de mutuelle conseil sur les coûts des mutuelles santé

Ce baromètre de mutuelle-conseil.com vous indique le prix moyen d’un contrat d’assurance santé selon votre profil.

Nous noterons donc qu’un profil de senior devra débourser en moyenne 955 € / an pour une mutuelle santé.

Cela montre donc que la transition entre votre vie active et votre vie de retraité doit être bien organisée au niveau de votre assurance santé. Voici les cas les plus courants :

Le cas du salarié

Avant la retraite, en tant que salarié, vous bénéficiez d’un contrat collectif avec une participation à hauteur de 50% jusqu’à votre départ à la retraite.

Fort heureusement, la loi Evin de 1989 vous permet de prolonger votre contrat de mutuelle santé à titre individuel 6 mois après votre départ de l’entreprise. Il s’agit d’une obligation inhérente à l’employeur de vous proposer un nouveau contrat avec le même niveau de garanties.

La part de cotisation peut augmenter en cas de mise à niveau en fonction de l’âge. En effet une mutuelle santé à 100 € / mois à laquelle votre employeur participait à hauteur de 50% qui augmente à 150€ vous reviendra à 100€ par mois.

L’entreprise ne subit donc pas la revalorisation de la cotisation à votre assurance santé pour senior.

Le cas du conjoint

Votre conjoint bénéficie d’une mutuelle santé collective avec son entreprise ? Si vous êtes actuellement ayant-droit à sa mutuelle santé, vous pourrez également profiter d’un prolongement de contrat. En revanche la hausse de 50% n’est pas plafonnée dans votre cas et pour les autres ayants-droits comme vos enfants notamment.

Le cas du travailleur indépendant

Avec la loi Madelin, les travailleurs indépendants peuvent souscrire une mutuelle santé déductible des impôts et ce, depuis 1994. A l’âge de la retraite, le contrat d’assurance santé souscrit à titre individuel reste inchangé. Cependant, un senior va voir ses besoins de santé modifiés avec le temps. Par conséquent, les frais de santé d’un senior seront moins bien couverts avec une mutuelle santé classique.

La meilleure solution est de faire le bilan de vos besoins et surtout de vérifier si les garanties de votre contrat sont cohérentes avec votre profil de retraité.

Le cas du fonctionnaire

Le fonctionnaire bénéficie généralement d’une mutuelle santé avantageuse en tant qu’actif. Qu’il soit fonctionnaires territoriaux ou hospitaliers, les personnes travaillant dans la fonction publique sont couverts par une mutuelle qui rembourse près de 70% des soins.

Lorsqu’un fonctionnaire part à la retraite, le contrat d’assurance santé se poursuit avec les mêmes garanties.

Parmi ces différentes situations, il sera conseillé, dans la plupart des cas, d’’adapter son contrat de mutuelle pour mieux couvrir les besoins d’un senior.

Bien choisir sa mutuelle senior

Selon votre profil (salarié, fonctionnaire, travailleur indépendant, …), conserver votre assurance santé d’actif peut s’avérer “pratique” au premier abord. Pourtant, il est important d’étudier vos nouveaux besoins de santé pour bien choisir une mutuelle senior.

Faire le point sur ses besoins de santé

Pourtant, vous devez penser qu’un senior a davantage de dépenses de santé qu’il faut d’ailleurs prioriser :

  • Optique : la vue se stabilise après 60 ans, vous n’aurez pas besoin d’un forfait important pour une correction.
  • Dentaire : en revanche, les frais dentaires sont chers quel que soit votre âge, pensez alors à vérifier si votre contrat actuel prend bien en charge ce type de poste de dépenses.
  • Hospitalisation : un séjour à l’hôpital coûte cher sans assurance santé, il s’agit donc d’une priorité d’avoir une bonne garantie à ce niveau.
  • Soins courants : Quant aux soins courants comme les consultations, ils restent généralement semblables à vos habitudes avant la retraite.
  • Audition: Une bonne audition est fondamentale pour favoriser une bonne communication. Le bilan auditif, et l’appareillage sont couverts à différents degrés selon l’offre de mutuelle.

Si votre contrat comprend des garanties inutiles comme l’orthodontie enfant par exemple, il sera peut être temps de changer de contrat ou d’assureur.

Conserver sa mutuelle d’actif ?

Si votre mutuelle santé actuelle vous convient, vous pouvez la conserver que vous soyez salarié, en profession libérale ou fonctionnaire. Seul le montant de la cotisation pourra varier au delà des 50% fixés lors de la signature de votre contrat de travail.

En effet, certaines mutuelles santé adaptent les garanties à un profil de senior mais augmentent alors le montant de la cotisation pour couvrir davantage de soins.

Anticiper son départ à la retraite

Pour bien préparer ce changement de situation, le mieux est de simuler des tarifs d’assurance santé avec votre profil de futur retraité sur un comparateur de mutuelles.

Ainsi, vous pourrez faire le tri dans les formules et éliminer celles qui ne vous conviennent pas (mutuelle familiale par exemple).

Après avoir un défini un budget à respecter, vous pourrez comparer les contrats qui vous proposent les meilleures garanties en situation de senior.

Vous l’aurez compris, le passage à la retraite s’anticipe pour ne pas vous retrouver sans couverture santé le jour de votre départ. Toutefois, la plupart des cas prévoient un prolongement du contrat de mutuelle. Il sera cependant indispensable d’adapter vos garanties de santé compte tenu de votre profil de senior pour avoir de bons remboursements quelques soient la nature de vos soins.