Les bonnes raisons de faire appel à une aide à domicile

Chez les personnes âgées, la perte d’autonomie peut rendre progressivement le maintien à domicile difficile, malgré leur souhait de rester chez eux. Fort heureusement, il est aujourd’hui possible de faire appel à une aide à domicile, afin que les seniors puissent continuer à vivre chez eux dans les meilleures conditions. Mais comment recourir aux services d’aide à domicile ? Existe-t-il des aides ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Pourquoi faire appel à une aide à domicile ?

Avec l’âge, nos capacités physiques tendent à diminuer. Certains gestes de la vie quotidienne deviennent de plus en plus difficiles à réaliser et peuvent même représenter un danger pour la santé. Ainsi, pour que les personnes âgées puissent rester vivre chez elles en toute sécurité et dans la dignité, le recours à une aide à domicile peut être nécessaire.

De manière générale, les services d’aide à domicile pour les personnes âgées comprennent :

  • L’aide aux actes essentiels de la vie quotidienne, dont la toilette, l’habillage, le lever et le coucher.
  • L’entretien du logement et les divers travaux ménagers : nettoyage, rangement, lessive, repassage…
  • Les courses, la préparation et l’aide à la prise de repas ou de médicaments.

Cependant, ils ne se limitent pas seulement aux tâches ménagères, ils englobent aussi diverses prestations d’ordre administratif. En effet, grâce à ce type de service à la personne, les seniors peuvent aussi bénéficier d’une aide dans toutes leurs démarches administratives : règlement des factures, déclaration d’impôts, envoi d’un courrier…

Contrecarrer l’isolement social des personnes âgées

Les services d’aide au maintien à domicile revêtent également une dimension sociale et relationnelle d’une grande importance. En effet, ils permettent aux personnes âgées de conserver un lien social déterminant. Et pour cause, la personne en charge du maintien à domicile offre par la même occasion une compagnie régulière aux personnes âgées. Ces dernières s’évitent ainsi de sombrer dans l’exclusion sociale, qui selon les statistiques touchait environ 300 000 seniors en 2017.

En fonction des centres d’intérêt de la personne à prendre en charge, l’aide-ménagère ou l’auxiliaire de vie peut aussi lui faire la lecture ou l’aider à pratiquer l’activité de son choix. Par ailleurs, l’aide peut l’accompagner ponctuellement ou régulièrement lors de promenades ou de sorties où les seniors peuvent rencontrer de nouvelles personnes, ou tout simplement garder contact avec leur entourage.

La tranquillité d’esprit pour les proches

La présence d’une aide-ménagère ou d’un auxiliaire de vie chez les personnes âgées peut soulager grandement leurs proches, notamment ceux qui ne peuvent pas leur rendre visite régulièrement. Sur demande, l’aide à domicile peut donner en temps réel des informations sur l’état de santé des personnes prises en charge, ce qui peut réduire considérablement les inquiétudes de leurs proches à leur sujet.

Comment faire appel à une aide à domicile ?

Les services d’aide à domicile sont gérés par des entreprises commerciales privées, des associations ou encore des centres communaux d’action sociale (CCAS). Pour profiter de ce type de service, vous pouvez faire appel à :

  • Un service prestataire, c’est-à-dire un organisme où les aides-ménagères et les auxiliaires de vie sont salariés.
  • Un service mandataire qui se charge de trouver une aide à domicile aux personnes âgées qui en ont besoin. Dans ce cas, ce sont les personnes âgées ou leurs familles qui paient directement l’intervenant.

Toutefois, il est également possible de se passer de l’accompagnement d’un organisme et de proposer un emploi direct, de particulier-employeur à particulier proposant des services d’aide à la personne.

Les critères de choix d’une aide à domicile

Actuellement, nombreuses sont les personnes et les structures qui proposent des services d’aide à domicile aux personnes âgées. Le tout reste de bien choisir celle qui pourra répondre convenablement à vos besoins, à ceux de vos proches, mais aussi à votre budget. Dans cette optique, il faudra donc :

  • Identifier les besoins réels de la personne à prendre en charge : aide à la toilette, aide aux tâches ménagères, compagnie…
  • S’informer sur les tarifs des prestations et demander un devis. Les prix peuvent varier en fonction de la zone géographique, mais aussi et surtout du statut et du type de services d’aide à domicile.
  • S’informer sur les aides financières auxquelles le senior peut prétendre dans ce cadre.

Pour faire le bon choix, il faudra également se renseigner d’une part sur les différentes compétences des intervenants ainsi que sur leur disponibilité et d’autre part sur les agréments, les autorisations et éventuels labels dont dispose l’organisme.

Les différentes aides disponibles pour financer une aide à domicile

Il existe plusieurs aides financières pour accompagner le maintien à domicile des personnes âgées.

L’allocation personnalisée d’autonomie à domicile (APA)

Il s’agit de la principale aide financière accordée aux personnes âgées qui souhaitent bénéficier d’une aide à domicile. Versée par le conseil départemental, elle est octroyée sans condition de ressources aux seniors de plus de 60 ans qui présentent un niveau de dépendance importante (échelle GIR 1 à 4). Son montant dépend du niveau de revenus de la personne prise en charge.

L’aide-ménagère à domicile

Les personnes qui ne sont pas éligibles à l’APA peuvent faire appel à cette aide pour payer les services d’une aide-ménagère à domicile. Elle est octroyée aux personnes âgées d’au moins 65 ans qui ont des difficultés à accomplir les tâches ménagères essentielles et qui ont des revenus mensuels plafonnés à 803,2 € si elles sont célibataires et à 1246,97 € si elles sont en couple. Elle est également versée par le conseil départemental.

Les aides de la caisse de retraite

Les caisses de retraite proposent aux retraités en situation de fragilité une aide pour financer le recours à une aide à domicile pour les courses, pour un déménagement, une téléassistance, une aide post-hospitalisation… Par contre, les personnes éligibles à l’APA ne peuvent pas profiter de cette aide.

Les aides à l’adaptation au logement de la caisse d’allocation familiale (CAF)

Outre le conseil départemental et les caisses de retraite, la CAF octroie également, sous réserve de conditions de ressources, des aides financières aux personnes âgées qui ont besoin d’une aide à domicile. Selon le profil des personnes à prendre en charge, elle peut verser soit l’aide personnalisée au logement (APL) soit l’allocation de logement social (ALS). Ces aides peuvent permettre de faire quelques travaux pour favoriser le maintien au domicile.

-->