Grande soeur qui porte son petit frère sur les épaules

Financer un départ en maison de retraite : les aides de l’État

Il existe de nombreuses aides de l’État pour permettre l’intégration des personnes âgées dépendantes dans un établissement adapté, alors difficile de s’y retrouver. Heureux-en-Retraite fait le point pour vous. Il existe quatre types d’aides à la personne âgée pour le placement en maison de retraite :

  • L’Allocation Personnalisée au Logement (APL)
  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • L’aide sociale à l’hébergement (ASH)
  • Les déductions fiscales

L’allocation Personnalisée au Logement (APL)

Il existe un certain nombre de critères pour pouvoir bénéficier le l’allocation personnalisée au logement (APL) :

  • Il y a une condition sur les revenus, selon la situation professionnelle du bénéficiaire
  • Le logement doit être la résidence principale du bénéficiaire
  • Pour le locataire, le logement ne peut appartenir ni à un ascendant (enfants, petits-enfants), ni à un descendant ni au conjoint, concubin ou partenaire,
  • Il faut être français ou disposer d’un titre de séjour valide.
  • Le logement doit être décent avec un confort minimal (eau chaude, électricité, chauffage) et respecter les normes de santé, de sécurité et de superficie (au moins 9 m² pour une personne, 16 m² pour deux, puis 9 m² pour chaque personne supplémentaire)

Pour estimer vos droits, vous pouvez vous rendre sur le site de la CAF de votre région qui propose un simulateur en ligne.

L’allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

L’allocation personnalisée d’autonomie permet de financer tout ou partie du tarif dépendance pratiqué par l’établissement dans lequel le bénéficiaire est résident. Celui-ci est fonction des revenus du résident et des tarifs proposés par l’établissement, bien que ceux-ci ne varient que peu d’un établissement à l’autre. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des tarifs dans les EHPADs, rendez-vous sur notre page d’informations sur les tarifs en maisons de retraite.

L’aide sociale à l’hébergement (ASH)

L’aide sociale à l’hébergement a vocation à éviter le maintien à domicile pour des raisons financières. Elle est donc exclusivement réservée à l’hébergement :

  • Dans une résidence-autonomie de type résidence services ou logement foyer
  • Dans un EHPAD (Établissement d’Hébergement de Personnes Âgées Dépendantes)
  • Dans un USLD (Unité de Soins de Longue Durée)

Pour que l’aide soit accordée, il faut que l’établissement dispose de places habilitées à recevoir des bénéficiaires de l’ASH.

Les déductions fiscales

Le fait de vivre dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées vous rend éligible à des déductions fiscales. Ces déductions sont calculées sur la base des dépenses liées aux frais d’hébergement et à un certains nombres de services proposées par ces établissements.

Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles
Placeholder Placeholder